Cure thermale dans les Pyrénées : Soigner son lymphoedème grâce à l'activité physique

 

Soigner son lymphoedème grâce à l'activité physique

 

Un article du Docteur Stéphane VIGNES de l'hôpital Cognac-Jay fait le point sur l'état des connaissances et des expérimentations dans la relation activité physique et lymphoedème.

 

"Les lymphoedèmes des membres ont fait l'objet de nombreux conseils concernant les activités physiques, en particulier pour le membre supérieur, après traitement du cancer du sein. Ces conseils de bon sens sont pour la plupart empiriques et ne sont que peu ou pas étayés par les données de la littérature. Des études récentes avec une méthodologie rigoureuse montrent que l'exercice physique, même intense, n'est pas délétère pour les lymphoedèmes du membre supérieur, ou qu'il n'est pas un facteur de risque d'en développer un chez les femmes opérées de cancer du sein. Ces résultats remettent en question les idées et conseils habituellement donnés aux patients. L'encadrement par des professionnels et la progressivité de l'effort sont 2 éléments indispensables à la pratique.

Cependant, d'autres études seront nécessaires pour préciser le type d'exercice à pratiquer, le délai par rapport à la chirurgie, la survenue éventuelle d'effets indésirables, pour apprécier plus précisément la balance bénéfice - risque."